2015

Super été modélisme

Notre reconversion avec Madeleine et moi-même est un vrai  bonheur,  et nous comblent car les pilotes rencontrés devant de tel décor réel  et qui arborent de tel sourires, vous font très vite oublier la monotonie  d’un terrain et de certaine personne  et  ou les 35 ° devenait indicible, peut-être  l’âge qui provoque ceci…

Toutes les petites photos suivante sont en « images survolées », donc pour pouvoir les visionnées il faut mettre la souris dessus.

Un été bien rempli avec plein de touristes qui tout comme nous ce sont régalés  sur une douzaine de pentes Auvergnates, un peu de marche ce qui est très bon pour la circulation du sang et pour la santé, des paysages époustouflants a s’en mettre plein les yeux et plein  la tête, la fraicheur en haute altitude pendant cette période caniculaire ce qui nous permettaient d’avoir plus de thermique, la convivialité, les rires, et la bonne humeur de tous nous ont permis de nous ressourcés ainsi que d’apprécier ce loisir qui est l’aéromodélisme.

Les touristes français et étrangers ont été comblés lors de leurs vacances car les conditions à ces altitudes étaient franchement excellentes, parfois faibles avec très peu de vent avec beaucoup de  « pompes »,  parfois très bonnes avec un vent moyen qui nous  permettait  des descentes avec des remontées dépassant les 200 m et également des conditions qui remplissait de bonheur les pilotes avides de voltige.

Nous avons beaucoup de chance car les paysages y sont somptueux comme vous pouvez le constater,  certaines pentes dont certaine avec des dénivelés à vous donner le vertige, d’autre avec des rendements très particulier et enfin certaines  reposantes par l’étendue imposante de leurs surfaces d’atterrissage avec pour décor  en toile de fond  une chaine de montagne, et pour agrémenter tout ceci quelques tintements de cloches en bruit de fond.

Bien évidement je ne vous préciserais pas ou se trouve ces trésors afin de conserver toute la quiétude qui est nécessaire pour apprécier ces endroits, et surtout pour ne pas se faire envahir de pilotes grincheux et menteurs qui parfois même non pas la politesse de dire tout simplement « Bonjour » et qui souvent laissent leurs traces de leur passage en « oubliant volontairement » certaines choses  qui n’ont rien à voir avec la nature, voir même parfois leurs détritus.

La plus part des lieux sont privés et déclarés à la DSAC, des accords ont été pris avec les propriétaires, des assurances également, et sur certaines des conventions avec d’autres pratiquants des lieux, afin de pouvoir être crédible vis-à-vis des paysans qui exploitent ces sites et ce n’est surtout pas le fait d’être Auvergnat qui vous donne le droit de faire courir des fausses rumeurs et d’avoir des réactions trop souvent déplacées.

Une saison bien que tardive mais très bien remplie de bonheur et de joie réciproque de revoir des vrais amis, tant dans les clubs ou j’ai été avec Madeleine lors des rencontres GPR, que sur les pentes, des journées inoubliables de vol, des rencontres  de pilote  de très haut niveau qui peuvent se permettre d’être fier de leurs résultats en championnats du monde maquette F4C et qui surtout ne se prend pas la tête considérant en dehors des compétitions, que cela ne reste qu’un loisir (Merci Marc), des rencontres fortuites avec des étrangers très souriant, des vrais amis locaux qui me le prouvent très souvent (merci aussi à vous).

Fin de la première partie.

Voir la partie N° 2